L'agence T by Talenteo

Blind Dating – Un job dating pour fermer les yeux sur les préjugés !

le défi

Clients
CEA , ESRF , Grape Hospitality , Grenoble Alpes Métropole , Institut Laue Langevin , Schneider Electric , STMicroelectronics
Période
Le 04/10/2018
Mission(s)
Sensibilisation
Objectif
Tout le monde connaît le principe du job dating, entretiens d’embauche « express » visant à favoriser les contacts rapides et efficaces entre personnes en recherche d’emploi et recruteurs. Fidèle à sa volonté de casser les codes, L'agence T innove en 2013 en créant un job dating d’un nouveau genre : le Blind Dating. L’objectif ? Candidats et recruteurs sont plongés dans le noir pour faire disparaitre le handicap et faciliter les échanges.

Notre solution

Le pitch

Durant la 4ème édition d’Events2Job Grenoble, L’agence T a réuni candidats en situation de handicap et recruteurs dans les salons chics et feutrés de l’hôtel Mercure Grenoble Centre Président autour d’un job dating atypique. Oubliez le coup de foudre au 1er regard, imaginez plutôt un entretien d’embauche à l’aveugle ! Vous ne voyez ni votre interlocuteur, ni l’endroit, vous entendez seulement la voix de la personne qui vous fait face.

Étape 1

La rencontre à l’aveugle

L’entretien dure 20 minutes, pendant les 10 premières minutes, candidats et recruteurs se parlent avec un masque opaque sur les yeux. Si pour les personnes déficientes visuelles, cette situation est tout-à-fait normale, elle est plutôt déstabilisante pour les autres. Une façon singulière de bannir les préjugés et de développer un contact différent avec son interlocuteur.

Étape 2

La découverte visuelle

Si une partie de l’entretien se déroule dans le noir, mettant ainsi recruteurs et candidats sur un pied d’égalité, la seconde phase de ce job dating original fait tomber les masques et l’entretien continue.

Étape 3

Le networking

Après deux heures d’entretiens et plusieurs échanges, les participants se retrouvent autour d’un buffet. Entre jus de fruits et mignardises, les conversations prenent un tour plus informel et les contacts se nouent dans une ambiance conviviale.

Le bilan

Les précédentes éditions ont permis de confirmer la pertinence du format avec des retours positifs à la fois du côté des recruteurs mais aussi des candidats. Ce dispositif original continue de faire ses preuves depuis sa 1ère édition en 2013 !

"On perd les repères habituels : l’âge supposé de la personne que l’on rencontre, le langage corporel, la tenue vestimentaire… L’ouïe et l’odorat sont exacerbés par l’absence du sens visuel. On se concentre sur la voix. » "

Blandine Fereyre, CEA/Grenoble

"On est plus attentif à ce qui est dit car on est moins distrait par les mimiques ou l’environnement extérieur. Lorsqu’on ôte le masque, on est souvent surpris. "

Vanessa Gay, STMIcroelectronics

"C'est une approche complètement renouvelée du contact justement parce qu’étant donné que nous sommes coupés du stimulus visuel. Nous sommes obligés, de complètement revoir la façon dont nous nous connectons à l'autre et il y a beaucoup d'autres émotions qui prennent le pas sur les sensations visuelle. "

Bénédicte Henry-Canudas, ESRF

"C'était assez déroutant au début de ne pas voir la personne. Une très bonne expérience de se concentrer sur les capacités que nous pouvons offrir à notre interlocuteur, plutôt que tous les événements extérieurs qui peuvent interférer. "

Dyna-Hélène Hassissène, candidate

0

entreprises

0

candidats

0

entretiens

Référence suivante

AUSY vs YSUA – L’inversion comme arme de sensibilisation massive !